«Il y a une mafia en Corse, il ne faut pas se cacher derrière son petit doigt»: le cri d’alerte d’un ancien combattant du FLNC


ENQUÊTE – Cet ancien combattant du FLNC, passé par les prisons de Paris, a cotoyé toute sa vie la menace mafieuse et constaté la dérive de certains de ses amis. Depuis quatre ans, il anime un collectif anti-mafia en Corse. L’éveil de la société civile est-il la solution?




Source

.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .... . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ++