.

Aides à l’Ukraine : l’UE s’accorde sur une enveloppe de 50 milliards d’euros


Le suspens a finalement été de courte durée. Dès le début du sommet du sommet des dirigeants des 27 Etats membres de l’Union européenne, jeudi 1er février, le Conseil européen indiquait avoir trouvé un accord pour une aide financière à l’Ukraine.

Résultat : “une enveloppe supplémentaire de 50 milliards d’euros pour soutenir l’Ukraine dans le cadre du budget de l’UE”, a annoncé le président du Conseil européen, Charles Michel, sur le réseau social X. Une aide prévue sur quatre ans, comprenant 33 milliards de prêts et 17 milliards de dons. Ce budget européen révisé devrait être voté plus tard dans le mois au Parlement européen.

Une décision saluée comme une “victoire commune” par le président ukrainien, Volodymyr Zelensky. La guerre déclenchée par la Russie en février 2022 a fortement affecté l’économie ukrainienne. “Dès le mois de mars, le pays manquera de liquidités, selon les organisations financières internationales”, précise la correspondante de L’Express à Bruxelles, Isabelle Ory. Le soutien de l’UE doit permettre à l’Ukraine de “maintenir sa stabilité macrofinancière, favoriser son redressement et moderniser le pays, tout en mettant en œuvre des réformes essentielles sur la voie de son adhésion à l’UE”, selon la Commission européenne. Une aide des Etats-Unis à l’Ukraine est par ailleurs toujours bloquée au Congrès américain.

L’enthousiasme de Kiev et Bruxelles contraste toutefois avec la réaction du Premier ministre hongrois, Viktor Orban. Celui qui bloquait jusqu’ici cette aide de 50 milliards d’euros a annoncé sur Facebook avoir négocié son accord en échange d’une “garantie” de la part de l’UE : que les 20 milliards de fonds européens destinés à la Hongrie mais gelés par l’UE pour violations de l’Etat de droit ne “finissent [pas] en Ukraine”. Viktor Orban a également salué la mise en place d’un “mécanisme de contrôle” sur l’utilisation par l’Ukraine des aides financières européennes.




Source