.

A Mayotte, « c’est la population qui paie les conséquences des barrages »


Depuis début janvier, des barrages routiers paralysent la circulation et la vie économique de l’île, pour dénoncer l’insécurité et la crise migratoire. Alors que les blocages affectent fortement le quotidien des Mahorais, les tensions s’accentuent.




Source

852