Équipe de France : avec la réticence des clubs, l’éternel casse-tête du football aux JO



Quand la réalité des clubs se heurte aux ambitions olympiques et à l’union nationale… Thierry Henry fait face à un délicat casse-tête pour constituer son équipe de France en vue du tournoi de football des Jeux de Paris. À l’image du Stade Rennais, les clubs rechignent à libérer leurs joueurs. Une situation familière, rappelant les difficultés de Tokyo.




Source

Exit mobile version

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .... . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .