.

A Bordeaux, Toulouse ou encore Tours, plusieurs manifestations d’extrême droite interdites ce week-end



Depuis la mort de Thomas, un adolescent de 16 ans, tué à Crépol dans la Drôme, de nombreux groupuscules d’extrême droite appellent à des manifestations violentes.




Source