Gaza : à l’ONU, les Etats-Unis rejettent les appels à un “cessez-le-feu immédiat”


D’intenses combats urbains se sont poursuivis, ce vendredi 8 décembre, au sud de la bande de Gaza, notamment à Khan Younès, la principale ville du sud, où l’armée israélienne a annoncé avoir pris position dans le centre. L’ONU a appelé à un “cessez-le-feu immédiat”, aussitôt rejeté par les Etats-Unis, pour mettre fin à “l’hécatombe” dans la bande de Gaza, assiégée et dévastée par la guerre qui fait rage entre l’armée israélienne et le Hamas, avant un vote extraordinaire du Conseil de sécurité.

Les infos à retenir

⇒ Le Conseil de sécurité de l’ONU doit se prononcer, peut-être dès vendredi, sur un appel à un “cessez-le-feu humanitaire immédiat” à Gaza

⇒ Le poète palestinien Refaat Alareer tué dans une frappe à Gaza

⇒ Les Etats-Unis pressent Israël d’en faire plus pour protéger les civils

A l’ONU, les Etats-Unis rejettent les appels à un “cessez-le-feu immédiat”

Les Etats-Unis ne soutiennent “pas les appels à un cessez-le-feu immédiat” à Gaza, a insisté ce vendredi l’ambassadeur américain adjoint à l’ONU Robert Wood devant le Conseil de sécurité.

“Bien que les Etats-Unis soutiennent une paix durable, où les Israéliens et les Palestiniens peuvent vivre en paix et dans la sécurité, nous ne soutenons pas les appels à un cessez-le-feu immédiat”, a-t-il déclaré, estimant que cela “planterait les graines d’une future guerre”, le Hamas n’ayant “aucun désir d’une paix durable”.

Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a pour sa part affirmé que “les violences perpétrées par le Hamas ne peuvent en aucun cas justifier la punition collective du peuple palestinien”. Il avait invoqué mercredi l’article 99 de la Charte des Nations unies qui lui permet d'”attirer l’attention du Conseil” de sécurité sur un dossier qui “pourrait mettre en danger le maintien de la paix et de la sécurité internationale”, une première depuis des décennies.

Macron appelle Netanyahou à l’ouverture d’un deuxième accès pour acheminer l’aide à Gaza

Emmanuel Macron a insisté ce vendredi auprès du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou pour l’ouverture d’un deuxième “point de passage” entre Israël et la bande de Gaza, à Kerem Shalom, afin d’acheminer l’aide dont les civils palestiniens ont “urgemment besoin”. Lors d’un entretien téléphonique, “le président de la République a rappelé la nécessité de protéger les civils de Gaza et souligné l’importance de parvenir à un cessez-le-feu durable”, a rapporté l’Elysée.

Il a “aussi rappelé qu’Israël devait prendre les mesures nécessaires pour mettre un terme aux violences commises par des colons contre les civils palestiniens en Cisjordanie”.

Deux hauts responsables du Hamas ajoutés à la liste noire des organisations terroristes de l’UE

Deux hauts responsables de la branche militaire du mouvement islamiste palestinien Hamas ont été ajoutés à une liste noire de l’Union européenne sanctionnant les personnes ou organisations impliquées dans des actes terroristes, a annoncé vendredi le Conseil de l’UE. Il s’agit de Mohammed Deif et Marwan Issa, tous deux originaires de Gaza. Les sanctions consistent en un gel des éventuels avoirs qu’ils détiendraient dans l’UE et une interdiction faite à tout opérateur européen de les financer, a précisé le Conseil dans un communiqué.

Des ministres de pays arabes appellent à une fin “immédiate” des hostilités

Les ministres des Affaires étrangères de plusieurs pays arabes et de la Turquie ont appelé ce vendredi à Washington à une fin “immédiate” de la guerre dans la bande de Gaza, exhortant les Etats-Unis à soutenir une résolution de l’ONU sur un cessez-le-feu humanitaire.

“Notre message est que nous pensons qu’il est absolument nécessaire de mettre fin aux combats immédiatement”, a déclaré le ministre saoudien des Affaires étrangères, le prince Fayçal ben Farhane, au nom du groupe. Il a regretté que mettre fin aux combats ne semble pas être “la priorité de la communauté internationale”. L’ONU doit se prononcer, peut-être dès vendredi, sur une résolution réclamant “un cessez-le-feu humanitaire immédiat” mais qui fait l’objet d’intenses tractations face à un possible veto des Etats-Unis.

L’ONU doit se prononcer, peut-être dès vendredi, sur une résolution réclamant “un cessez-le-feu humanitaire immédiat” mais qui fait l’objet d’intenses tractations face à un possible veto des Etats-Unis.

“La solution est un cessez-le-feu” a déclaré pour sa part le ministre égyptien Sameh Choukri, tandis que son homologue jordanien Ayman Safadi estimait que “la priorité numéro un est d’arrêter cette agression”.

Le poète palestinien Refaat Alareer tué dans une frappe à Gaza

Le poète palestinien Refaat Alareer, l’un des chefs de file d’une jeune génération d’auteurs de Gaza ayant fait le pari d’écrire en anglais pour raconter leur histoire, a été tué dans une frappe israélienne, ont annoncé ses proches dans la nuit de jeudi à vendredi.

“L’assassinat de Refaat est tragique, douloureux et scandaleux. C’est une perte immense”, a commenté sur X (ex-Twitter) son ami Ahmed Alnaouq. “Mon cœur est brisé, mon ami et mon collègue Refaat Alareer a été tué avec sa famille il y a quelques minutes […] Je n’arrive pas à y croire. Nous aimions chacun cueillir des fraises ensemble”, a écrit sur Facebook son ami, le poète gazaoui Mosab Abu Toha.

Professeur de littérature anglaise à l’université islamique de Gaza, où il enseignait notamment Shakespeare, Refaat Alareer était l’un des cofondateurs du projet “We are not numbers” (“Nous ne sommes pas des chiffres”), jumelant des auteurs de Gaza à des “mentors” à l’étranger qui les aident à écrire des récits en anglais sur leur réalité. Il avait édité le livre Gaza writes back, des chroniques de la vie à Gaza par des jeunes auteurs palestiniens, et publié Gaza unsilenced, non traduits en français.

La TV israélienne diffuse des vidéos de prisonniers palestiniens en sous-vêtements

Les chaînes de télévision israéliennes ont diffusé jeudi des vidéos montrant des dizaines de Palestiniens en sous-vêtements, les yeux bandés, sous la garde de soldats israéliens dans la bande de Gaza, provoquant une vive polémique sur les réseaux sociaux.

Parmi les hommes arrêtés, des témoins, journalistes et proches ont reconnu le reporter Diaa Al-Kahlout, correspondant à Gaza du média The New Arab. Ce site d’information basé à Londres a indiqué sur X “que l’occupation israélienne a arrêté des dizaines de Gazaouis, dont le correspondant de The New Arab dans la bande de Gaza”.

Sur des vidéos et photos diffusées jeudi soir à une heure de grande écoute par des télévisions israéliennes, et devenues virales sur les réseaux sociaux, on aperçoit des hommes alignés, assis à genoux, têtes baissées, tous vêtus de sous-vêtements au cœur d’une ville.

Interrogé sur ces images, le porte-parole de l’armée israélienne Daniel Hagari a déclaré jeudi soir qu'”à Shujaiya (NDLR : quartier de la ville de Gaza) et Jabaliya (dans le nord de la bande de Gaza), des terroristes se rendent et sortent des tunnels et des maisons”. “Nous enquêtons et vérifions qui est lié au Hamas et qui ne l’est pas”, alors que des soldats israéliens traquent “des terroristes qui se cachent encore dans (des) tunnels comme des lâches”, a-t-il ajouté lors d’un point de presse.

Biden parle à Netanyahou de “la nécessité absolue de protéger les civils” à Gaza

Le président américain Joe Biden a affirmé jeudi au Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou qu’il était essentiel de protéger les civils. “Le président a insisté sur la nécessité absolue de protéger les civils et de séparer la population civile du Hamas, notamment par le biais de couloirs permettant aux gens de se déplacer en toute sécurité hors de zones de combats délimitées”, a indiqué la Maison Blanche dans un communiqué.

Jeudi, le secrétaire d’Etat américain Antony Blinken a lui aussi incité Israël à en faire plus pour permettre l’entrée de l’aide humanitaire dans la bande de Gaza et protéger les civils, dans un appel au ministre israélien des Affaires stratégiques Ron Dermer, selon une source diplomatique.

“Il reste impératif qu’Israël fasse de la protection des civils une priorité”, a encore insisté Antony Blinken lors d’une conférence de presse conjointe avec David Cameron, le chef de la diplomatie britannique en visite à Washington. “Il reste un écart entre […] l’intention de protéger les civils et les résultats concrets que nous constatons sur le terrain”, a-t-il ajouté, dans l’une des critiques les plus explicites prononcées par l’administration Biden.




Source

Gaza : à l’ONU, les Etats-Unis rejettent les appels à un “cessez-le-feu immédiat” - Gaza : à l’ONU, les Etats-Unis rejettent les appels à un “cessez-le-feu immédiat” * Gaza : à l’ONU, les Etats-Unis rejettent les appels à un “cessez-le-feu immédiat” | Gaza : à l’ONU, les Etats-Unis rejettent les appels à un “cessez-le-feu immédiat” | Gaza : à l’ONU, les Etats-Unis rejettent les appels à un “cessez-le-feu immédiat” | Gaza : à l’ONU, les Etats-Unis rejettent les appels à un “cessez-le-feu immédiat” | | Gaza : à l’ONU, les Etats-Unis rejettent les appels à un “cessez-le-feu immédiat” | | Gaza : à l’ONU, les Etats-Unis rejettent les appels à un “cessez-le-feu immédiat” | Gaza : à l’ONU, les Etats-Unis rejettent les appels à un “cessez-le-feu immédiat” https://www.chaussures.biz/   https://www.france-news.net   https://travel-mag.info   https://www.intelli.news/   -/- ‘We shouldn’t be afraid’ – Primo Roglic aiming to be at ‘highest level’ for Tour de France … – Eurosport   Aussie next-gen on brink of world domination as young gun’s brutal spell stuns in thriller   HPV and Tobacco: Dangerous Lesions   mex El Zorro 10004 Serviteur de cheminée forme carrée 50 x 20 x 20 cm avec accessoires Noir   -*- Lifland Un LOT : MANGEOIRE pour Poules Anti NUISIBLES 8 KG + Abreuvoir pour Poules GALVA sur Pieds 23 litres   Demi-pointes en toile – bi-semelle en cuir – danse classique – rose-abricot – 43   Smandy Vis, 340 Pièces Boulon à collerette Vis autotaraudeuses à Empreinte cruciforme avec Jeu de pièces d’assortiment…   For Car Thieves, Toronto Is a ‘Candy Store,’ and Drivers Are Fed Up  

Gaza : à l’ONU, les Etats-Unis rejettent les appels à un “cessez-le-feu immédiat”