Ukraine : la présence annoncée de Sergueï Lavrov à l’OSCE provoque un tollé diplomatique


C’est une ligne rouge qui a été franchie. Les trois pays baltes – l’Estonie, la Lituanie et la Lettonie – ont décidé de suivre la décision de l’Ukraine, et de boycotter la réunion de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), qui doit se tenir cette semaine à Skopje, en Macédoine du Nord. En cause, l’invitation du chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov, qui avait pourtant été exclu en 2022 de la réunion annuelle de l’OSCE, qui s’était déroulée en Pologne.

Selon les trois pays baltes, signataires d’un communiqué commun, cette invitation “risque de légitimer l’agresseur qu’est la Russie en tant que membre à part entière de notre communauté de nations libres”, de “banaliser les crimes atroces que la Russie a commis”. Les trois ministres des Affaires Etrangères pointent également du doigt que cela pourrait ressembler à une forme “de tolérance envers la violation et le mépris flagrant par la Russie des principes et engagements fondamentaux de l’OSCE”.

“La place de Lavrov est dans un tribunal spécial, pas à la table de l’OSCE”

Ces déclarations interviennent au lendemain de l’annonce par la Bulgarie de l’autorisation qu’elle accordera à l’avion transportant Sergueï Lavrov de survoler son espace aérien afin qu’il puisse se rendre à la réunion de l’OSCE dans la capitale macédonienne. Et ce, en dépit des sanctions européennes frappant la Russie pour son invasion de l’Ukraine déclenchée en février 2022.

Ce passe-droit avait été dénoncé frontalement par le porte-parole de la diplomatie ukrainienne, Oleg Nikolenko, qui s’est insurgé d’une décision qui envoie “des signaux sur la possibilité de revenir aux formes de coopération qui existaient avant février 2022 à un Etat qui a déclenché la plus grande agression armée en Europe depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale”.

Selon le ministre estonien des Affaires étrangères Margus Tsahkna, “la Russie profitera de cette occasion pour diffuser sa propagande et saper l’unité de l’Occident”. “Le fait est que pendant que la réunion de l’OSCE se déroule à Skopje, la machine de guerre russe attaque des Ukrainiens innocents et déporte des enfants sans sourciller”, a-t-il ajouté, déclarant que “la place de Sergueï Lavrov est dans un tribunal spécial, pas à la table de l’OSCE”.

Sergueï Lavrov a de son côté été assez clair sur la raison de sa venue, précisant auprès de l’Associated Press que la Russie ne pensait pas à renouer des liens avec l’Europe, mais plutôt à “nous protéger dans tous les secteurs clés de notre économie, de notre vie en général et de notre sécurité”.

Une organisation datant de la Guerre froide

L’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe est la successeure de la Conférence sur la sécurité et la coopération en Europe. Créée en 1973, en plein durant la Guerre froide, celle-ci devait alors être l’intermédiaire de discussion entre les blocs ennemis soviétiques et occidentaux.

Mais au fil des années, son utilité s’est étiolée, notamment en raison du besoin de la nécessaire unanimité requise entre ses 57 membres pour faire adopter une décision, et le caractère non contraignant sur le point de vue juridique de celles-ci. Elle avait toutefois été mandatée pour une mission civile d’observation à partir de 2014 en Ukraine, notamment dans les régions annexées par la Russie, à l’est du pays. Mais celle-ci avait dû fuir au début des combats, en février 2022.





Source

Ukraine : la présence annoncée de Sergueï Lavrov à l’OSCE provoque un tollé diplomatique - Ukraine : la présence annoncée de Sergueï Lavrov à l’OSCE provoque un tollé diplomatique * Ukraine : la présence annoncée de Sergueï Lavrov à l’OSCE provoque un tollé diplomatique | Ukraine : la présence annoncée de Sergueï Lavrov à l’OSCE provoque un tollé diplomatique | Ukraine : la présence annoncée de Sergueï Lavrov à l’OSCE provoque un tollé diplomatique | Ukraine : la présence annoncée de Sergueï Lavrov à l’OSCE provoque un tollé diplomatique | | Ukraine : la présence annoncée de Sergueï Lavrov à l’OSCE provoque un tollé diplomatique | | Ukraine : la présence annoncée de Sergueï Lavrov à l’OSCE provoque un tollé diplomatique | https://soccernews.info   https://www.europ.info   https://www.intelli.news/   https://bikes-reviews.com   https://www.nyumba-ya-mumbi.org/   https://www.monsegur-vaillant.com   https://sportsprblog.com   https://d-c-k.com   -/- Blaine Gabbert Offers a Patrick Mahomes’ Confession as He Gets Chiefs’ Endorsement Before Chargers Clash   Bengals Would Improve Playoff Odds To 62% With A Win Saturday   Rosewood Bac à Litière en Coin pour Lapin Grand   sourcing map Clous 3mm x 40mm Fibre Béton Ciment Mur Point Clous Noir 50 Pièces   HORZE Amortisseur Gel Anti-Glisse Anti-Slip Gel, Noir,   -*- Zoom Into Adventure: Panasonic FZ300 Camera + MegaGear Case Review   Nike Jordan Academy, Espadrilles de Basket-Ball Homme   Masque de chair   Günter Wand : The Great Recordings   I contradict myself because I hate time as much as I love it…   20 Easiest Telescopes 2021   Paris 2024: a 'new era' of corruption-free Olympics? – RTL Today   340Pcs Vis autotaraudeuses à Bride Boulon à tête croisée Noire Assorties avec Boîte à Compartiments 17 * 9.5cm  

Ukraine : la présence annoncée de Sergueï Lavrov à l’OSCE provoque un tollé diplomatique