.

COP28 : les quilombolas, les autres gardiens de la forêt au Brésil



Au Brésil, les quilombolas, des membres de communautés de descendants d’esclaves noirs africains qui ont fui le travail forcé pour former des villages en pleine nature, se battent pour leur survie. À l’instar des peuples autochtones, face à l’invasion des terres amazoniennes, ils luttent pour empêcher le lobby foncier brésilien de s’accaparer leurs territoires. Reportage.




Source